Skip to content

Parution du « Bréviaire de l’Agnostique », de Maxence Caron, préface d’Alfred Eibel

par admin, juin, 2013

Couverture_Breviaire de l'Agnostique

« Si je ne m’étais pas régalé à plusieurs moments de ma vie d’aphorismes, je n’aurais pas préfacé ce livre. Maximes, sentences, proverbes, j’en ai fait une large consommation. Le jeune Maxence Caron m’a fait lire son manuscrit, qu’il écrivit plus jeune encore, il y a un peu moins de vingt ans. Il en avait dix-huit. Je m’y suis immédiatement immergé, à la manière de ces chercheurs d’or qui passent des rivières au tamis pour en extraire le précieux métal. Je me suis senti concerné par ces textes. J’ai écouté la voix de l’auteur. Ce qu’il note a quelque chose d’indiscutable. »

Extrait de la Préface d’Alfred Eibel

Lire l’argumentaire sur le site des Editions Pierre-Guillaume de Roux