Le Verbe proscrit, 3e tome du Système de Maxence Caron, est sous presse. Parution à la rentrée.

Le 4e et dernier tome (Traité fondamental de la seule Philosophie) et la nouvelle édition du 1er (La Vérité captive) paraîtront ensemble au trimestre suivant.


NB : Le nombre de pages indiqué pour l’instant par certains sites de vente en ligne est erroné. Le Verbe proscrit fait 1350 p.

Le manuscrit fait 5,5 millions de signes ; 1350 p. « seulement », car la mise en page est un grand format assez dense. (Pour donner une idée, la Bible fait environ 4,9 millions de signes, selon les éditions.) Au même format, le tome 4, qui est également un énorme livre (manuscrit de 4,5 millions de signes), fera 1100 p. Les tomes 3 et 4 font à eux deux 11 millions de signes, ce qui est l’équivalent du coffret Bossuet paru dans les « Classiques favoris ».

La Tétralogie de Maxence Caron (I. La Vérité captive, II. La Transcendance offusquée, III. Le Verbe proscrit, IV. Traité fondamental de la seule philosophie) est à elle seule un univers de milliers de pages et de 17 millions de signes. Maxence Caron a 45 ans. Il est insomniaque, migraineux et vit retiré du monde. Quand il n’est pas déjà dans un couvent dominicain il ne sort que pour aller à la messe. Il n’a pas mis les pieds à la radio depuis dix ans, il refuse toute invitation sur un plateau de télévision, il ne participe plus depuis longtemps aux conférences et colloques. Il travaille.