Un entretien de 2007 sur les polémiques heideggeriennes

Agrégé et docteur en philosophie, Maxence Caron a publié un livre monumental sur la pensée de Heidegger, primé par l’Académie française. Nous l’avons interrogé sur la querelle qui agite les universitaires français autour de l’œuvre du philosophe allemand.

La Rédaction : Maxence Caron, à votre avis pourquoi veut on brûler Heidegger ?

M. C. : Heidegger sert aujourd’hui de prétexte à alimenter la pauvreté de nos mythologies référentielles : pour une époque qui pense en mode binaire et distribue ses faveurs selon une basique dualité de catégories, partageant le passé et le présent entre les bien pensants et les sorcières, il est toujours rassurant de ne jamais regarder plus loin que le bout de son petit confort manichéen. Continuer à lire « Un entretien de 2007 sur les polémiques heideggeriennes »