Bossuet : Premier Panégyrique de saint Joseph

PREMIER PANÉGYRIQUE

DE SAINT JOSEPH

Edition de Félix Lachat

Remarque historique.

Prêché d’abord le 19 mars 1657, aux Feuillans de la rue Saint-Honoré, devant le cardinal Barberini, neveu d’Urbain VIII; vingt-deux évêques, réunis pour l’assemblée générale du clergé de France; l’abbé de Rancé, Jean Baillet François de Nesmond, Dominique de Ligny, Santeul, etc.

Voici la preuve de tout cela, dans la Muse historique du 24 mars 1657.

Bossuet, ce jeune docteur,

Cet excellent prédicateur,

Et dont l’éloquence naissante

Est si pressante et si puissante,

Lundi, dans les Feuillans, prêcha,

Et plus que jamais épancha

Dans les cœurs de son auditoire

Le dégoût de la fausse gloire

Et de ce grand éclat mondain,

Que les sages ont à dédain,

Et qui n’est qu’une piperie

Alléguant l’Epoux de Marie,

Oui se plut, exempt de péché,

D’être un trésor toujours caché,

Et qui fut toujours si modeste. Continuer à lire « Bossuet : Premier Panégyrique de saint Joseph »